Perte d’autonomie : 3 signaux à surveiller

dependance autonomie

Des actions préventives concrètes à mettre en place à domicile, pour éviter le risque de dépendance. Causes et solutions. 

Plus l’âge avance, plus le risque de dépendance ou de fragilité est important, souvent de manière progressive et parfois de façon brutale (suite à un AVC par exemple). Pour pouvoir retarder cette perte dautonomie, il est important de reconnaître les premiers signes pour trouver les solutions qui permettront d’améliorer votre quotidien, à la maison, ou celui de vos parents et amis.

Troubles de l’équilibre, pertes de mémoire, problèmes d’hygiène, variation de l’humeur, fatigue, isolement sont des signes qui doivent vous alerter.

 

 

1 – Les troubles de l’équilibre

Le vieillissement entraîne une diminution de la force musculaire, une détérioration de la souplesse et du sens de l’équilibre. Difficultés à se lever, marche hésitante, perte de mobilité, chutes…  Les traumatismes qui en découlent comme les fractures (celle du col du fémur, la plus courante, peut engendrer une réelle invalidité dans 20 à 25% des cas). La maladie de Parkinson, plus grave, génère des tremblements au repos, une raideur des muscles et une lenteur des mouvements.

Actions préventives

>  Supprimer les risques pour faciliter la circulation dans la maison : ôter les obstacles, s’équiper de sols ou de tapis antidérapants, installer des marchepieds, des barres de maintien ou des rampes d’accès.

elevateur > Aménager l’accès aux différents niveaux du domicile en ayant recours à la technologie de mobilité : les élévateurs et les ascenseurs privatifs sont de plus en plus répandus car devenus accessibles à tous. Les progrès réalisés dans ce domaine permettent aujourd’hui une installation simple et rapide, en intérieur ou en extérieur, ne nécessitant pas de transformer tout son intérieur.

 

Quelques solutions concrètes sur ce site spécialisé / Cliquez ici >>

 

 

 

 

2 – Les troubles cognitifs

Les troubles de la mémoire, du langage, de l’attention voir de l’orientation spatiale ou temporelle se multiplient  avec l’âge au point d’occasionner de réelles gênes au quotidien. Elles peuvent être liées à des manques de sommeil, du stress, la prise de certains médicaments ou encore des carences alimentaires. Heureusement, leurs effets  sont le plus souvent bénins mais ils peuvent aussi entrainer des situations plus graves : oublier d’éteindre la cuisinière… La maladie d’Alzeimer doit être identifiée assez tôt car elle entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales. D’autres maladies peuvent aussi en être responsables : tumeur au cerveau, infections…

Actions préventives

memoire vimec age> Faire une évaluation médicale pour identifier les causes
> Revoir son alimentation apportant plus de vitamines, d’omega 3 et de bonnes pratiques sportives, en se faisant suivre par un coach nutrition (cliquer ici >>) / sport (cliquer ici >>) ou un naturopathe
>  Travailler la mémoire par des exercices cognitifs, avec une ergothérapeute.
> Dormir au moins 7 heures par nuit. C’est pendant le sommeil que le cerveau se régénère et se détoxique.
> Se tester régulièrement par des jeux en ligne et activer ses neurones. (cliquer ici >>)

 

 

 3 – Les troubles comportementaux

Ce sont souvent des signes de déprime ou plus grave, de dépression, toutes deux plus fréquentes chez les personnes âgées : tristesse, fatigue importante, désintérêt dans les conversations, manque de concentration, perte d’appétit, changement d’habitudes alimentaires, isolement, agressivité ou au contraire apathie…. qui peuvent parfois révéler une maladie neurodégénérative.

Actions préventives

>  Solliciter la présence de l’entourage et discuter
>  Créer des moments de divertissement plus nombreux
> Faire appel à une aide à domicile qui sera une présence apprécié, en plus de l’aide ménagère
> Consulter un médecin qui pourra mettre en oeuvre tout un accompagnement.

 

A noter  – Aides 

Renseignez-vous sur l’allocation personnalisée d’autonomie auprès de la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie)